Bio

 

Mon travail plastique se développe à travers l’installation, le volume et le dessin.
Par le biais de ces médiums je m’intéresse à la miniature et plus précisément aux mondes miniature qui constituent, à mon sens, une aire intermédiaire.
J’entends par là, une zone située entre la sphère du monde réel et celle du monde imaginaire, un espace où se rencontrent simultanément la réalité intérieure et la vie extérieure.
C’est cette zone de transition, d’entre deux, et son lien direct avec l’imaginaire qui m’intéresse.

La distance imposée par le changement d’échelle est le point de départ de mon travail qui tend à mettre en lumières ces aires de transitions, ces espaces invisibles, en introduisant l’idée d’un possible passage.
A travers le motif de l’élévation je propose de quitter un certain niveau de réalité pour aller vers un autre.
Les notions d’inaccessibilité, de distance, d’invisible, de fascination/frustration sont centrales dans ma recherche qui s’emploie à déplacer le spectateur vers un autre point de vue, si bien qu’il se retrouve parfois au coeur de mes installations.

La volonté de saisir une image mentale m’impose une certaine vitesse de réalisation et un rapport intuitif à la pratique. La manipulation de la matière, qu’elle soit sculptée, modelée ou assemblée joue un rôle important dans ma démarche.
Je cherche à faire surgir la poésie de ces assemblages fragiles et de ces traits rapides.

 


 

I’m a french visual artist who works with installation, sculpture and drawing.
Through these mediums I am interested in miniature work, more specifically, in miniature worlds. I consider these miniature worlds as part of an intermediate area. An area between the sphere of the real world and the imaginary world, a space where the inner reality meets outer life.
Scaling requires a distance and this is the starting point of my work.
It’s this transition zone, this in-between as it links with the imaginary, that interests me.

In my work I want to highlight these transition areas, these invisible spaces, and introduce the idea that a transition to these other areas is possible. Through the elevation I propose to leave some level of reality to go to another.
The concepts of accessibility, of distance, of the invisible, of fascination / frustration are central to my work.
I try to suggest to the viewer a different perspective, so much so that it is sometimes found in the heart of my installations.

I try to capture mental images, which impose me a certain speed of realization. My practice is intuitive and manipulation of matter is an important part, whether carved, modeled or assembled. I am looking for a poetic force in fragile assemblies and quick strokes.